CV4C banner

Voix des Citoyens pour le changement : observation forestière dans le Bassin du Congo (CV4C)

LANGUE

Fourni avec le soutien financier de l'Union Européenne et le DFID UK.
Conférence régionale sur l’application des lois et l'exploitation forestière illégale dans le Bassin du Congo

interpol logoLe projet CV4C collabore avec le Bureau Régional d’Interpol pour l’Afrique Centrale en vue d’organiser un atelier régional sur l’application des lois et l’exploitation forestière illégale dans le Bassin du Congo.

Cette conférence a eu lieu le 14-16 Novembre 2017 au Bureau Régional d’INTERPOL pour l’Afrique centrale, Yaoundé, Cameroun.

La conférence a réuni plus de 50 participants composés de représentants des organismes chargés de l’application de la loi et d’un bon nombre de représentants des organisations nationales et internationales de la société civile et de recherche impliqués dans la lutte contre l’exploitation forestière illégale en Afrique de l’Ouest et Centrale.

L’événement était sponsorisé par L’Union européenne à travers le projet CV4C et INTERPOL à travers son project LEAF.

Objectifs de l’événement

Cette conference:

  • Renforcera la confiance et les liens entre les organismes chargés de l’application de la loi et les ONG impliqués dans la lutte contre l’exploitation forestière illégale et la criminalité forestière.
  • Renforcera l’efficacité des organismes chargés de l’application de la loi en matière de prévention et de lutte contre la criminalité forestière.
  • Élaborera des stratégies conjointes pour combattre la criminalité forestière et les infractions connexes.
  • Promouvra la collaboration nationale et transnationale entre les différentes parties prenantes.

Télécharger le rapport sommaire

Télécharger le prospectus

Introduction 

L’objectif principal de ce projet est de renforcer la contribution des acteurs non étatiques (organisations de la société civile, peuples autochtones et organisations communautaires) à l’amélioration de la gouvernance forestière, la gestion durable des forêts et la contribution des forêts au développement du Bassin du Congo. Le projet est mis en œuvre par le Centre International pour le Développement et la Formation (CIDT) de l’Université de Wolverhampton (Royaume-Uni) et un certain nombre de partenaires internationaux, régionaux et nationaux. Le projet est financé par l’Union européenne.

Cette conférence est la première du genre, réunissant les autorités chargées de l’application de la loi et les acteurs non étatiques dans le Bassin du Congo. La conférence se tiendra du 14 au 16 novembre 2017 au Bureau Régional d’Interpol pour l’Afrique Centrale à Yaoundé, au Cameroun. La conférence sera réalisée dans le cadre des activités annuelles du Bureau Régional d’Interpol pour l’Afrique Centrale.

Contexte et Objectif

Une société civile autonome, y compris les peuples autochtones et les communautés locales, ayant la capacité d’accéder et d’analyser les informations, de faire le suivi de la gouvernance forestière, notamment des politiques d’utilisation des terres forestières, de faire des recommandations et de responsabiliser les gouvernements sont des éléments clés pour améliorer la gouvernance forestière et foncière. Ce postulat est au centre des processus d’Application des Réglementations Forestières, de la Gouvernance et Échanges Commerciaux (FLEGT) ainsi que de la Réduction des Émissions issues de la Déforestation et de la Dégradation des Forêts (REDD +). Sachant que les politiques forestières et d’utilisation des terres sont exposées à la corruption, la transparence et la responsabilisation liées à la mise en œuvre du FLEGT et de la REDD + sont essentielles à la crédibilité et à la viabilité de ces deux processus. Étant donné que la mise en œuvre de la REDD + et du FLEGT progresse sur le terrain, on reconnaît de plus en plus la nécessité des systèmes et des processus ouverts et transparents et la capacité de la société civile et des parties prenantes (notamment, par exemple, les titulaires de droits, les agriculteurs, le secteur privé et les universitaires) à s’engager efficacement dans ces processus. La conférence vise à contribuer à la réalisation de ces processus.

L’objectif est donc de réunir les autorités chargés de l’application de la loi et la société civile afin qu’elles puissent partager des informations sur leurs différents rôles, explorer des mécanismes d’échange d’informations et bâtir une collaboration et une confiance mutuelle dans leurs efforts pour améliorer la gouvernance forestière et lutter contre l’exploitation forestière illégale et le commerce illicite.

Télécharger les bulletins quotidiens

Télécharger les présentations de la conférence

Les liens suivants vous permettent de télécharger toutes les présentations PowerPoint et tous les discours de la conférence. La majorité de ces ressources sont en français. Voir l’agenda complet.

Cérémonies d’ouverture et de clôture
Télécharger des présentations

Première Session: Mise à jour sur l’APV
Télécharger des présentations

Deuxième Session: Situation de l’application de la loi, du commerce et des crimes forestiers dans le Bassin du Congo
Télécharger des présentations

Troisième Session: Surveillance des forêts menée par la société civile dans le Bassin du Congo – contributions à l’application de la loi
Télécharger des présentations

Quatrième Session: Transparence et Corruption au sein du secteur des ressources naturelles dans le Bassin du Congo
Télécharger des présentations

Cinquième Session: Au-delà des concessions forestières
Télécharger des présentations

Sixième Session: Inspection/Contrôle Forestier et Mise en vigueur
Télécharger des présentations

Septième Session: Optique de Coordination des Activités –Session facilitée sur la création d’un groupe de travail sur l’application de la loi forestière dans le Bassin du Congo
Télécharger des présentations

Huitième Session: Rencontres bilatérales entre les services chargés de l’application de la loi et la société civile – Plans de collaboration concrets

Neuvième Session: Présentation des points d’actions définies lors des rencontres bilatérales
Télécharger des présentations

Pour plus d’information veuillez contacter:

Richard Nyirenda
Expert Technique, Projet CV4C
CIDT, Université de Wolverhampton
+44 (0)1902 32 3219
r.nyirenda@wlv.ac.uk

Dr Aurelian Mbzibain
Chef de Projet, Projet CV4C
CIDT, Université de Wolverhampton
+44 (0)1902 32 3219
A.Mbzibain2@wlv.ac.uk

Oumar Algadi Atim
Officier Régional Spécialisé, Bureau Régional d’Interpol
+237 656 49 83
a.oumar@interpol.int

Ghislain Ndeffo 
Secrétaire du Bureau Régional, Bureau Régional d’Interpol
+237 222 50 44 22
g.ndeffo@interpol.int

Scroll to Top