Un nouvel outil renforce l’impact des Observateurs Indépendants des Forêts dans le Bassin du Congo

28 September 2017
1120 Views
Comments are off for this post

La transparence de l’information le long de la chaîne d’approvisionnement en bois est une condition sine qua non  pour la lutte contre l’exploitation forestière illégale et  l’amélioration de la gestion des forêts dans le Bassin du Congo. Sans l’accès à l’information et aux documents clés, les acheteurs et les investisseurs ne peuvent pas démontrer qu’ils s’approvisionnent en bois produit légalement. Les producteurs ne peuvent pas non plus prouver qu’ils respectent effectivement les règles.

Le World Resources Institute (WRI) possède une longue histoire en matière de développement  d’outils d’information dans le  secteur forestier du Bassin du Congo. Notre contribution la plus récente  c’est l’Open Timber Portal, qui s’appuie sur les données recueillies par les  atlas forestiers nationaux dans les cinq pays du Bassin du Congo (Cameroun, RCA, Congo, RDC et Gabon) et le partenariat Global Forest Watch .

L’Open Timber Portal est une plateforme web indépendante qui promeut le commerce des produits forestiers récoltés légalement, en compilant des informations sur la conformité du secteur forestier provenant du gouvernement, du secteur privé et des Observateurs Indépendants des Forêts (OIF) dans les pays producteurs. Il vise à apporter la  transparence dans les opérations forestières et dans les  chaînes d’approvisionnement en mettant à disposition  des informations et des documents sur le respect des exigences en matière de légalité du bois et sur les pratiques de gestion sur le terrain.  L’Open Timber Portal compile les informations provenant de trois sources différentes: les limites officielles des concessions et les informations provenant de l’administration chargée des forêts; les documents mis en ligne volontairement par les entreprises pour démontrer la conformité avec les exigences légales; et les observations de la gestion des forêts  par l’OIF. L’Open Timber Portal a été conçu par le WRI en collaboration avec un certain nombre d’organisations locales de la société civile, des organismes gouvernementaux, des entreprises et des associations de l’industrie. L’Open Timber Portal offre à  l’OIF un meilleur accès aux principaux documents de l’entreprise et du gouvernement en les aidant à préparer et à prioriser leurs missions. Après la mission, l’OIF est invité à entrer ses observations dans l’Open Timber Portal, ainsi que des preuves et des rapports. Chaque OIF a accès à une bibliothèque en ligne où il peut sauvegarder et organiser ses rapports et la documentation connexe.

En cette période de prolifération des outils sur le web, pourquoi créer une autre plateforme? La contribution de l’Open Timber  Portal consiste, pour l’essentiel,  à rendre l’information  plus accessible au niveau des entreprises. D’autres outils sont souvent focalisés  au niveau du pays (tels que le Timber Trade Portal de l’ETTF, ou NEPCon Sourcing Hub) ou au niveau des opérations individuelles (comme l’Outil de la Diligence Raisonnable  de BVRio). En outre, l’Open Timber Portal est la seule plateforme qui a été adaptée aux besoins de l’OIF.

Bien que ces outils jouent un rôle important dans la recherche de la diligence raisonnable des entreprises, l’Open Timber Portal  travaille directement avec les exploitants forestiers du Bassin du Congo pour mettre en ligne des documents clés sur leurs entreprises et la gestion des concessions. Le site dresse la liste complète des exploitants enregistrés dans un pays producteur à partir de l’Atlas forestier national et travaille avec ces entreprises pour mettre en ligne un ensemble de documents définis comme des indicateurs clés de conformité. Sur la base du pourcentage de documents partagés, ces exploitants forestiers sont classés par ordre de transparence. Les commerçants et les importateurs ont ainsi un aperçu pratique d’accès  à tous les  exploitants forestiers produisant du bois dans un pays et peuvent rapidement les filtrer par des critères supplémentaires, tels que la certification, l’existence d’observations et les éléments de preuve associés provenant des missions d’observation indépendantes des forêts. Le site web garantit les conditions de concurrence équitables: le portail n’évalue ni ne vérifie la légalité des opérations, ni ne recommande les entreprises ; mais il fournit un outil gratuit et accessible au public, facilitant la diligence raisonnable pour les acheteurs. En même temps, le portail fournit également aux exploitants forestiers un outil de marketing pour promouvoir leurs produits et se différencier de leurs concurrents en inspirant la  confiance dans leurs opérations. Enfin, l’outil offre l’occasion aux gouvernements des pays producteurs de promouvoir leur secteur forestier national pour les marchés d’importation.

Bien que l’Open Timber Portal se concentre pour le moment sur la République démocratique du Congo et la République du Congo, le WRI travaille sur l’élargissement  du champ d’application à d’autres pays producteurs de bois, notamment le Gabon et le Cameroun. Le portail sera lancé en automne 2017. Pour vous abonner aux mises à jour ou participer aux tests utilisateurs, veuillez visiter le site internet. Pour toutes questions, veuillez contacter Marie Vallée à marie.vallee@wri.org.

Graphiques

Figure 1: La page de l’opérateur sur l’Open Timber Portal, mettant en évidence le pourcentage de documents partagés par l’entreprise.

Open Timber Portal Screenshot

Figure 2: La page de l’opérateur sur l’Open Timber Portal, mettant en évidence le nombre d’observations suspectes de non-conformités soumises par les observateurs indépendants des forêts.

Open Timber Portal Screenshot