L’Observation indépendante (OI) a désormais un cadre stratégique au Congo Brazzaville

20 May 2022
110 Views
Comments are off for this post

Le secteur forestier du Congo Brazzaville dispose désormais d’une stratégie Nationale de l’Observation Indépendante Externe (OI) (OI Mandaté et OI non mandaté ou externe). Ce document fondamental pour la coordination de l’OI en République du Congo a été validé le 21 avril 2022, à l’issue d’un atelier qui a réuni les représentants des pouvoirs publics, le secteur privé et la société civile Congolaise.

Maillon essentiel dans la surveillance de la gouvernance des ressources naturelles en général et des ressources forestières en particulier, l’Observation Indépendante (OI) est menée certes par la société civile, mais implique toutes les parties prenantes. Disposée donc d’un cadre stratégique permettra au Congo de mieux coordonner les activités d’Observation Indépendante Mandaté et non mandaté. Ceci pour une meilleure collaboration et contribution des deux approches d’observation indépendante au secteur forêt à travers la génération des données de qualité sur le secteur forestier, la gouvernance forestière et les changements d’affectation des terres forestières.

Le Cadre stratégique de l’OI du Congo (OIM+OIE) – Congo, a été élaboré par Comptoir Juridique Junior (CJJ) et le Centre d’Appui à la Gestion Durable des Forêts (CAGDF) sous la facilitation technique des organisations Forêts et Développement Rural (FODER) et Centre for International Development and Training (CIDT). Ce cadre permet de mieux définir entre autres les rôles et responsabilité des acteurs de l’OI au Congo, les modalités de conduite des activités, les protocoles de collecte des données, les formats de rapports, les modalités de communication et de circulation de l’information entre les acteurs, les modalités de collaboration et de coordination entre l’OI mandatée et l’OI non mandatée et le système de suivi évaluation de la stratégie.

Le suivi ou l’évaluation de la stratégie nationale sera effectué chaque année. Le suivi sera axé sur la coordination (le degré de collaboration entre l’OIM et l’OIE, les succès, les échecs ou les défis et une évaluation de la mesure dans laquelle les objectifs de la stratégie nationale sont atteints. Ce suivi annuel sera dirigé par l’Université of Wolverhampton, Centre for International Development and Training (CIDT). Le rapport de ce suivi ou de cette évaluation comprenant les leçons, les résolutions et les actions sera présenté lors des réunions annuelles de coordination des partenaires y compris des réunions de mise à jour auprès des Partenaires Techniques et Financiers et l’administration et les instances de mise en œuvre de l’APV.

Le développement et la validation du Cadre stratégique de l’OI du Congo (OIM+OIE) – Congo L’OIM et l’OIE, été réalisé dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui à la Société Civile pour l’amélioration de la gouvernance forestière en République du Congo à travers le Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (PASGOF-SNOIE Congo), financé par l’Union Européenne et FCDO.

Auteur : Christelle KOUETCHA, Responsable communication FODER-

Cet article a été produit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui à la Société Civile pour l’amélioration de la gouvernance forestière en République du Congo à travers le Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (PASGOF-SNOIE Congo), financé par l’Union Européenne et FCDO.

Lilian Laurin BARROS