Les organisations de la société congolaise formées à l’Observation Indépendante pour accroitre leur contribution à l’amélioration de la gouvernance des ressources naturelles

20 December 2021
51 Views
Comments are off for this post

22 participants (3 femmes et 19 hommes) représentant de 14* organisations membres de la Plateforme de gestion durable des forêts (PGDF), ont bénéficié du 29 Novembre 2021 au 03 Décembre 2021, d’un renforcement de capacité sur les techniques et outils de l’Observation indépendante (OI) de la gouvernance forestière. Pendant cinq (05) jours, ces organisations de la PGDF intervenant dans douze (12) Départements de la République du Congo, ont été coachés par les experts des organisations Forêts et développement rural (FODER) et du Centre pour le développement international et la formation (CIDT), pour mieux appréhender la planification et la réalisation efficace des observations/ analyses indépendantes de la gouvernance forestière. L’objectif était d’accroître leur contribution dans l’amélioration de la gouvernance des ressources naturelles en République du Congo. La formation a été organisée dans le cadre de la mise en œuvre projet PASGOF-SNOIE Congo bénéficiant du soutien financier de l’Union européenne et du Bureau Britannique des Affaires étrangères, du Commonwealth et du développement (FCDO).

Ils donnent leur avis sur la formation

Donatien IBASSA, ALPN

« Mes attentes pour cette formation ont été satisfaites. Nous avons désormais beaucoup de défis à relever en tant que société civile, quant au contrôle citoyen de l’action publique dans le secteur forestier et environnemental. Les connaissances acquises au cours de cette formation, nous permettrons d’améliorer nos interventions pour mieux renseigner les décideurs sur la gouvernance forestière afin que les parlementaires puissent prendre des décisions en faveur des communautés locales tributaires de nos forêts. Nous avons particulièrement apprécié les enseignements relatifs à la valorisation des résultats d’une évaluation indépendante de la gouvernance forestière. Nous travaillerons à ce que ces enseignements soient bénéfiques pour notre organisation et pour toute la société civile congolaise. »

RAY BOUITY, CABS

« Cette formation m’a permis d’apprendre beaucoup de choses et je suis très contente. Ma crainte au début de l’atelier était relative au nombre de jours, qui, me paraissait long et pouvait rendre la formation ennuyeuse. Bien au contraire, plus les jours passaient, plus la formation devenait de plus en plus intéressante. Notre organisation le CABS a des projets dans la légalité forestière, les connaissances acquises seront très utiles, nous allons nous efforcer de les appliquer dans nos activités et actions. »

Laure Ezouna de OCBE/Vert

 « Cette formation a été bénéfique pour nous. Nous avons plus retenu les enseignements sur les analyses thématiques indépendante de la gouvernance forestière, que nous allons mettre en œuvre. Cette formation nous a permis d’apprendre comment analyser, comment traiter les investigations et les résultats que nous attendons »

—–

*FGDH, ADDPA, ADDCC, ADHC, ADHUC, APAPM, CJJ, ALPN, EJID, FAILD, CABS, OCDH, ADCUR, OCBE/vert.