Forest Media Awards : Les journalistes primés pour leur plume au service de la gouvernance forestière

18 July 2017
1478 Views
Comments are off for this post

16 journalistes camerounais ont été primés au cours de la 3ème édition Forest Media Awards (ForMA), le 15 juin 2017, au cours d’une prestigieuse soirée organisée au Hilton Hôtel à Yaoundé. La ForMA est une compétition destinée à récompenser les journalistes pour leurs efforts de sensibilisation sur les questions liées à la gouvernance forestière et au changement climatique. Elle est une initiative de l’association Forêts et Développement Rural (FODER). Tout comme les deux précédentes éditions, la ForMA a été coparrainée par le Ministère de la Communication et le Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF). Deux prix étaient donc en lice pour cette édition : un prix Ouvert et un prix spécial RFA. Elle a été organisée avec l’appui financier du projet « VOIX des citoyens pour le changement : Observation Forestière dans le Bassin du Congo (CV4C) » financé par l’Union Européenne et mise en eouvre par le Centre pour le Développement International et de la Formation (CIDT) de l’Université de Wolverhampton.

L’introduction d’un prix spécial en lien avec la Redevance Forestière Annuelle (RFA), a été l’une des innovations majeures de cette édition. A travers ce prix, FODER a voulu récompenser les Hommes de médias qui, par leur plume, ont contribué de manière significative au plaidoyer pour la restauration de la quote-part de la redevance forestière annuelle destinée aux communautés supprimée dans la loi de finance de l’exercice 2015. Le plaidoyer ainsi mené avec l’appui des journalistes a permis que celle-ci soit réintroduite en partie dans la loi de finance au titre de l’exercice 2017, à hauteur de 6,75%.

Ainsi, le journaliste Pierre NKA du quotidien de l’Economie monte sur la première marche dans la catégorie presse écrite du prix RFA. Le meilleur de la catégorie radio de ce même prix, est Georges Tsayid, de radio Metoung à Abong-Mbang. Pour le prix ouvert, Eugène Ndi de Edem Newspaper, Viviane BAHOKEN, d’Africa 24, Ebenizer DIKI de RTS et Madeleine NGEUNGA de Madyngeunga.over—blog.com ont respectivement reçu la palme d’or des catégories presse écrite, télévision, radio et presse cybernétique.

Les premiers de chaque catégorie des prix en lice, ont perçu la rondelette somme de 500 000 FCFA. Et, leurs organes de presse respectifs ont bénéficié chacun d’une enveloppe de 300 000 FCFA. Quant aux deuxième et troisième de chaque catégorie, un dictaphone professionnel leur a été remis en guise de récompense.

Article par Christelle KOUETCHA, FODER.

Photos