Financement de 5 million de livres obtenu pour le projet Forêt Tropicale

6 February 2017
1427 Views
Comments are off for this post

Forest monitoring

Un nouveau projet de 5 millions de livres sera lancé par l’Université de Wolverhampton pour transformer la vie des populations dans la forêt tropicale du Congo et protéger l’environnement menacé.

Le Centre pour le développement international et la formation (CIDT) a obtenu un financement à hauteur de 6,25 millions d’euros de l’Union européenne pour appuyer la gouvernance forestière dans les cinq pays du Bassin du Congo.

Le projet bénéficiera à 75 millions d’hommes, de femmes et de jeunes vivants sous le seuil de pauvreté, qui dépendent des forêts pour leur subsistance dans le Bassin du Congo, deuxième plus grande zone de forêt tropicale dans le monde.

Au cours des quatre prochaines années, l’équipe du CIDT travaillera avec les partenaires au Cameroun, en République centrafricaine, en République du Congo, au Gabon et en République Démocratique du Congo.

Forest monitoring

L’objectif du projet est de travailler en partenariat avec les organisations et les communautés locales afin de s’assurer que les entreprises du secteur privé respectent leurs engagements contractuels, tout en opérant dans le cadre de la règlementation de l’Union européenne sur le bois, régissant la déforestation et les exportations légales.

Le projet permettra aux communautés de surveiller les activités sur le terrain dans chaque pays, en veillant à ce que les accords sociaux soient respectés.

Les experts du CIDT ont une expérience significative dans l’implémentation des projets liés à la gouvernance forestière avec les communautés dans les pays comme le Népal, le Cameroun, le Ghana et le Liberia.

Ils séjourneront dans le Bassin du Congo pour travailler avec les partenaires dans chaque pays, en partageant leur expertise et leurs connaissances pour renforcer leur capacité.

Le Dr Aurelian Mbzibain, chef du programme du projet Voix des Citoyens pour le Changement, a déclaré: « Nous sommes ravis d’avoir obtenu un financement pour ce projet majeur dans le Bassin du Congo, ce qui aura un impact positif sur la vie des millions de personnes vivant dans les communautés forestières.

«Le CIDT possède une expérience significative dans les projets de gouvernance forestière et l’amélioration de la durabilité dans quelques-unes des régions les plus pauvres du monde en travaillant avec les peuples autochtones et des organisations locales.

« Ce projet de 6,25 millions d’euro constituera un partenariat solide et durable des ANE (acteurs non étatiques, tels que les organisations communautaires) dans la gouvernance forestière dans les cinq pays.

« L’objectif est de renforcer la contribution des ANE dans l’amélioration de la gouvernance forestière, la gestion durable des forêts et la contribution des forêts au développement ».

Liens-Clés

——

Cet article est créé par le Service des Relations avec les Medias de l’Université de Wolverhampton. Consultez l’article original à https://www.wlv.ac.uk/about-us/news-and-events/latest-news/2017/february-2017/funding-for-5million-rainforest-project-secured.php.