Brainstorming de journalistes sur les obligations sociales des entreprises et la redevance forestière annuelle

21 September 2017
1216 Views
Comments are off for this post

L’atelier de réflexion et de renforcement des capacités des journalistes membres du réseau des radios communautaires pour la gouvernance forestière (RRACO-GF) et des journalistes lauréats de la troisième édition de la Forest Media Awards (ForMA), sur les questions en lien avec la redevance forestière annuelle (RFA) et les obligations sociales des entreprises a été organisé du 21 au 24 Août 2017, à Kribi dans la région du Sud Cameroun. Cet atelier a été organisé par l’association Forêts et Développement Rural (FODER) dans le cadre du projet «Voix des Citoyens pour le Changement : Observation Forestière dans le Bassin du Congo» (Projet CV4C).Cette formation s’inscrivait en droite ligne avec l’un des résultats du projet CV4C, à savoir l’amélioration de la qualité et de la disponibilité des informations de source indépendante sur la conformité aux normes juridiques en matière forestière et foncière.

Au total 13 journalistes ont pris part à cette rencontre de renforcement de capacités. Les travaux en atelier ont permis aux journalistes participants, venus des différents coins du pays, d’approfondir leurs connaissances grâce à l’étude menée par FODER sur les mécanismes de gestion de la RFA spécifiquement lacollecte, la rétrocession, et le contrôle de la gestion de la redevance forestière annuelle(RFA) au Cameroun Cette étude menée par FODER a été partagée aux participants et devrait servir de source documentaire pour le traitement des sujets sur la RFA.

La formation qui s’est voulue participative, a permis aux hommes de médias de partager leurs expériences sur les techniques de collecte et de traitement des informations sur les questions forestières bénéficiant également d‘enseignements sur les obligations sociales des entreprises telles que prévues dans la loi forestière au Cameroun. « Grâce à ces enseignements, je peux désormais mieux orienter mes enquêtes sur les obligations sociales. Car, j’ai pu apprendre les spécificités de ces Obligations Sociales (OS) par titre. Avec mes confrères, nous avons pu identifier ce qui peut être considéré comme infractions en terme d’OS », s’en est réjoui Georges Emmanuel Tsayid, membre du RRACO-GF et lauréat du prix ouvert catégorie radio de la ForMA.

A l’issue de l’atelier, les journalistes ont formalisé la création d’un réseau de partage d’informations. Ainsi, via le groupe whatsapp créé pour les bénéficiaires, tous ont pris l’engagement d’être des relais d’informations pour les uns et les autres. « Nous venons de diverses localités. Pour les journalistes exerçant dans les zones forestières, nous serons en mesure de fournir à nos collègues des zones urbaines des informations fraiches du terrain. Eux à leur tour, nous fournirons toutes décisions dans le domaine forestier prises au niveau des instances dirigeantes en zone urbaine pour que nous les partagions avec les auditeurs dans nos communautés », souligne Giscard Bounga, président du RRACO-GF.

Dans l’ensemble, les participants ont apprécié les enseignements acquis au cours de la formation. Plusieurs d’entre eux ont déclaré avoir enrichi leur vocabulaire sur les questions forestières et journalistiques. Certains ont pris l’engagement d’utiliser ces acquis pour davantage s’investir dans des investigations en matière de RFA et d’obligations sociales des entreprises.

Réactions

L atelier de Kribi a été très riche en enseignement pour un journaliste comme moi qui s’intéresse de plus en plus au secteur forestier. J’ai beaucoup appris, aussi bien sur les questions d’obligations sociales que sur la Redevance forestière annuelle (RFA). Il est plus aisé pour moi aujourd’hui, d’identifier les infractions en matière d’obligations sociales et les questions de cahier de charges des entreprises. J’ai aussi à travers cette formation, pu me recycler notamment sur la méthodologie de définition de sujets d’enquête journalistique. Il me reste juste les travaux de fonds sur le terrain. Pour cela, nous espérons être accompagnés pour leur réalisation.
Ebenizer Diki, journaliste radio RTS

L’atelier qui s’est tenu du 22 au 24 Aout 2017 à Kribi, dans le département de l’Océan, région du Sud Cameroun, a été pour moi une nouvelle expérience en tant que journaliste spécialisée dans les questions de santé et d’environnement. J’ai pu m’approprier et m’enrichir sur certaines notions qui vont en droite ligne avec les questions forestières. L’atelier a été un moyen de m’outiller davantage sur certaines notions notamment en ce qui concerne les mécanismes de gestion et de collecte ainsi que la sécurisation des recettes. J’ai pu m’informer sur le plaidoyer que mènent actuellement les communautés notamment les chefs traditionnels qui ont déjà entamé des pourparlers avec les parlementaires, le gouvernement et les diplomates concernés par la gouvernance forestière. L’atelier m’a permis de m’auto évaluer professionnellement et me pousse davantage à parler des questions de gouvernance forestière. Je suis plus animée par un sentiment de curiosité ; aller sur le terrain et toucher du doigt certaines réalités auxquelles sont confrontés les comités riverains.
Elise Kenimbeni, Journaliste Timenews.com

Gallérie Photos

Auteur: Christelle Kouétcha, FODER