Synthèses des rapports d’observation indépendante externe produits via le SNOIE- Cameroun

17 July 2018
78 Views
Comments are off for this post

De Décembre 2017 à Mai 2018, les organisations de la société civile Camerounaise membres de la Coordination du Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE), ont réalisés un total de cinq missions d’Observation Indépendante Externe en vue dénoncer les cas d’exploitation forestières présumés illégales perpétrés dans les forêts du domaine nationale et dans les titres légalement attribués.

Ces missions ont été réalisées dans les villages Doumo-Mama (Arrondissement de Messaména, Département du Haut-Nyong, Région de l’Est) ; Bidi (Arrondissement de Ngambè-Tikar) ; Ngoum, Ina, Manja, Wassaba, Oue et leurs environs (Arrondissements de NgambéTikar et de Yoko, Département du Mbam Et Kim, Région du Centre) ; Mbandjock, Dingombi, Ikonde, Mapoubi etNgwei2 (Arrondissements de Ngwei etPouma, Département de la Sanaga Maritime, RegionduLIttoral – Cameroun), Makoure I et ses environs (Arrondissement de Lokoundjé, département de l’Océan, Région du Sud Cameroun).

Les ressources nécessaires pour réaliser lesdites missions d’OI ont été mobilisées dans le cadre des projets ‘Voix des citoyens pour le changement : observation forestière dans le Bassin du Congo (projet CV4C)’, mis en œuvre avec le soutien financier de l’Union Européenne (UE) et des partenaires du projet.

Pour ce semestre les rapports ont été produits par les organisations Forêts et Développement Rural (FODER), Projet d’Appui à l’élevage et de Préservation de la biodiversité en périphérie des aires protégées au Cameroun (PAPEL) et Centre pour le Développement Local Alternatif (CeDLA). Au cours des investigations menées par ces organisations, plusieurs infractions ont été dénoncées :

  • Non-respect des normes techniques d’exploitation,
  • Non-respect des clauses du cahier de charge,
  • Exploitation au-delà des limites,
  • Non-respect des normes d’exploitations,
  • Fraude sur document d’exploitation forestière,
  • Exploitation par vente de coupe dans une forêt du domaine national au-delà des limites de l’assiette de coupe,
  • Exploitation non autorisée dans une forêt du domaine national.

La Synthèse de tous ces rapports d’OI produits via les procédures du SNOIE téléchargeable ici.