La transparence dans le secteur forets évaluée par les parties prenantes

4 July 2018
109 Views
Comments are off for this post

Une vingtaine d’acteurs du secteur forêts et environnement se sont réunis à un atelier qui s’est ouvert le  03 juillet 2018, pour évaluer le niveau de la transparence dans ledit secteur. L’atelier a été organisé par l’association Forêts et Développement Rural (FODER), dans le cadre du projet Voix des citoyens pour le changement : observation forestière dans le Bassin du Congo (Projet CV4C) mis en œuvre par un consortium d’organisations du Bassin du Congo sous la coordination du CIDT avec le soutien financier de l’Union Européenne et des partenaires du projet.

L’atelier qui se clôture le 04 juillet 2018,  vise entre autres à présenter les résultats liminaires de l’étude sur la transparence forestières et environnementale initié à la fin de l’année 2017 en vue d’élaborer un cadre d’analyse de la transparence dans le secteur forêt – environnement et d’apprécier les efforts accomplis en matière de transparence forestière et environnementale au Cameroun ainsi que l’état des lieux initial de la transparence dans le secteur de l’environnement au Cameroun avec un accent sur la transparence dans le processus REDD+. Les participants à cet atelier sont issus des  administrations sectorielles concernées, de la société civile, du secteur privé, de la recherche et des partenaires techniques et financiers.

Pendant les deux jours de travaux, les participants auront la possibilité d’avoir un état d d’avancement de la mise en œuvre de l’Annexe 7 de l’APV FLEGT, notamment les défis et leçons apprises et d’appendre de l’expérience, de la transparence dans REDD+ au Cameroun.